La vision Q-Park du futur : l’autonomie des véhicules

L'autonomie des véhicules

23/05/2018

  • Nouveau

Dans le passé, l’avenir semblait lointain ... un paysage lointain qui affecterait nos enfants, nos petits-enfants ou même nos arrière-petits-enfants. De nos jours, l’avenir est parfois au coin de la rue, prêt à nous rencontrer.

Cette immédiateté de l’avenir affecte tous les aspects de notre vie, y compris le stationnement. Concrètement, quatre aspects interdépendants de la réalité future revêtent ici une importance primordiale :
  • l’autonomie des véhicules,
  • l’autonomie des personnes,
  • une société en bonne santé, et
  • une infrastructure intelligente.
Voici le premier de quatre articles traitant de chacun de ces aspects séparément.

L’avenir du stationnement
 

Les véhicules autonomes transformeront notre société

Personne ne sait exactement quand les véhicules autonomes (AV) deviendront des véhicules grand public. Faudra-t-il 10 ans, comme le pensent certains convertis, ou plus de 50 ans, comme un nombre croissant d’experts l’estiment aujourd’hui. Que l’avènement des véhicules véritablement autonomes soit à moyen ou à long terme, que signifieront-ils pour le stationnement ? Plus spécifiquement, quelle est l’approche de Q-Park face à ce phénomène ?

Véhicules autonomes et spécificités

Les véhicules autonomes, à différents stades d’autonomie, sont déjà sur nos routes. Au fur et à mesure qu’ils deviennent plus répandus et moins chers, davantage de consommateurs voudront en posséder un. Au fur et à mesure que les véhicules autonomes se généraliseront, leurs avantages deviendront évidents, notamment un accès plus aisé aux transports pour les personnes âgées ou les personnes handicapées. Mais les véhicules autonomes peuvent aussi engendrer de nouveaux problèmes, tels qu’une congestion accrue et un impact négatif sur l’environnement, car le nombre de véhicules-kilomètres parcourus augmentera. Ils peuvent également affecter la santé publique, car les gens opteront pour les véhicules autonomes plutôt que de marcher ou de faire du vélo.

Les véhicules autonomes impliqueront-ils qu’un plus grand nombre de personnes auront accès à un transport routier facile ? Qu’en est-il de la façon dont nous utilisons notre temps, alors que la notion de durée de déplacement s’entremêle avec le travail et les loisirs ? Combien de fois verrons-nous des voitures à occupation zéro alors qu’elles sont en route pour des courses ou pour aller chercher d’autres membres de la famille ?

Les véhicules autonomes parmi nous

Il est certain que nous verrons des changements dans la législation, les finances publiques, la sécurité routière et l’efficacité de la circulation à mesure que les personnes, l’infrastructure et les transports publics s’adapteront à l’inclusion des véhicules autonomes parmi nous.

L’un des changements les plus importants sera peut-être l’idée de la mobilité « porte-à-porte ». Pour tout le monde, pour chaque voyage, car les gens renonceront aux transports en commun et aux options Park+Ride en faveur d’un déplacement mains libres jusqu’à leur destination.
 

Vers un stationnement sans chauffeur

Tous ces véhicules autonomes devront se garer quelque part, de préférence à proximité de l’endroit où ils ont déposé leurs passagers ou du lieu où les passagers doivent être pris en charge, parce que personne ne veut attendre ni perdre de flexibilité en matière de mobilité.

Par ailleurs, personne ne souhaite voir des véhicules vides accroître la pression sur nos rues déjà très encombrées. Et le stationnement en rue ne sera pas la solution, car la capacité de stationnement y diminue déjà dans de nombreuses zones urbaines pour privilégier les bicyclettes, les autobus, les taxis et les piétons.

Q-Park s’est déjà beaucoup penché sur les implications pour un parking spécialement conçu à cet effet. Alors que les voitures en auto-parking n’en sont qu’à leurs débuts, nous avons élargi notre perspective de planification - car à l’avenir, nous devrons peut-être nous adapter à des voitures sans conducteur et passer d’une approche « garer son véhicule » à une approche de solutions « vos parkings ».

Stationnement rapide et sûr
 

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

Quelques bonnes nouvelles pour préparer notre avenir :
  • En raison de la simplicité d'accès à nos parkings par rapport aux rues du centre-ville, nous stationnons plus rapidement et en toute sécurité. Il n’y a pas de circulation rapide, pas de conditions météorologiques défavorables et il n’y a pratiquement pas d’enfants qui jouent, ni de vélos ou de piétons. La signalisation est efficace et la surveillance est déjà en place.
  • Nous savons que les véhicules autonomes devront se trouver à distance raisonnable de leurs propriétaires/clients, car ils répondront aux besoins de mobilité et flexibilité.
  • La zone de dépose-minute ne répondra pas aux besoins potentiels de livraison et de ramassage, car la capacité de stationnement en rue diminue déjà, favorisant ainsi les personnes et les endroits attrayants plutôt que les véhicules.
  • Les véhicules autonomes ne sont pas révolutionnaires, mais évolutifs pour notre activité.

Solutions prêtes pour l’avenir
 

Q-Park : des solutions à valeur ajoutée prêtes pour l’avenir

En tant que fournisseur de services de stationnement avant-gardiste, nous devons notamment répondre aux questions suivantes :
  • Quels types de services ajoutent de la valeur aux propriétaires ou aux flottes de véhicules autonomes ?
  • Quels sont les besoins en constante évolution, des usagers et de la société, et comment équilibrer ces besoins dans des villes de plus en plus denses ?
  • Comment devrions-nous concevoir, planifier et construire nos espaces de stationnement de manière efficace et efficiente au fil du temps ?
  • Quelles sont les activités spécifiques que nous testons, améliorons et élargissons ?
  • Comment optimiser la capacité de stationnement dans les zones urbaines, en veillant à ce qu’elles restent vivables et accessibles ?
  • Que se passera-t-il aux heures de pointe, dans les parkings et aux points de livraison et de dépose-minute ?
  • Les voitures en auto-parking ont-elles besoin de lumière, de ventilation ? Peut-être pas, ou juste moins !
  • Les systèmes audiovisuels deviendront-ils si intelligents qu’ils se chargeront de manière autonome ? Et si oui, comment optimiser les besoins de recharge des véhicules électriques autonomes ?
  • Ont-ils besoin de moins d’espace ?
    • Probablement pas, ils sont tout aussi grands et ont besoin d’espace pour se déplacer et entrer ou sortir d’une place de stationnement.
    • Il se peut que les portes passagers ne doivent pas s’ouvrir, mais ce n’est pas un gain de place significatif.

Peu importe ce que nous, en tant que société, pensons des véhicules autonomes - s’ils sont sécurisés, s’ils sont pratiques, et quand exactement nous atteindrons un point de basculement en termes d’utilisation - Q-Park sera prêt.

En collaboration avec des partenaires de confiance, nous continuerons à travailler tournés vers l’avenir en trouvant des solutions à valeur ajoutée pour les propriétaires et les flottes de véhicules autonomes. Nous transformerons nos espaces de stationnement en conséquence. Parce qu’en tant qu’entreprise proactive, nous sommes prêts à faire face à l’avenir !

Prêt pour l'avenir

RETOUR